Rejoignez-nous sur Facebook
Accueil > Actualités > Actualité

Actualité

Toutes les actualités

Chasse à la limace

CHASSE A LA LIMACE

Les beaux jours arrivent (avec un peu de retard certes) et les limaces refont surface. On ne les voit pas toujours, puisqu' elles grignotent les jeunes pousses la nuit tombée comme des voleuses, mais les dégâts sont bien là !

Si vous avez eu des limaces l'année dernière, vous avez toutes les chances de les retrouver cette année à la sortie de l'hibernation.

CERNEZ L'ENNEMI

Elles affectionnent les coins sombres et humides, tels les tas de bois ou encore les paillages (pourtant si utiles au pied des cultures). Pour se multiplier, elles pondent dans les hautes herbes. En conséquence, il est judicieux ne nettoyer les abords du potager et des massifs de fleurs, ainsi que d'installer votre compost assez loin de ces points stratégiques !

Essayez donc les barrières physiques pour protéger intégralement certaines zones.

BARRIERES PHYSIQUES

Elles détestent ramper sur un cordon de cendres mélangées à de la chaux.

Si vous ne disposez pas de cendres, installez d'autres barrières à base de matériaux qu'elles exècrent comme les coquilles d'œufs, le sable, les gravillons, les aiguilles de pin, la sciure, les poils et les cheveux coupés...

En jardinerie, vous trouverez des granulés de lave ; 4.95 € la boite de 2 kg pour 8 à 10 mètres carrés.

Entourez votre potager d'un fil de cuivre à la hauteur des limaces. Celui-ci, naturellement conducteur, enverra des mini décharges aux envahisseuses qui rebrousseront chemin.

Vous pouvez également pulvériser des potions répulsives à base de yucca, d'ail, de vinaigre, de piment, de raifort râpé, de feuille de géranium...une plante à la fois, diluée dans l'eau et répandue sur le passage des limaces. Ca devrait, là encore, les rebuter !

PIEGES ECOLOS

La méthode la plus efficace pour éliminer les limaces dans votre jardin est d'attirer leurs prédateurs naturels que sont les hérissons, les grenouilles et les oiseaux en créant un petit bassin, des mangeoires, des nichoirs pour les accueillir. Biensur, cet équilibre ne se fabrique pas d'un coup !

En attendant, il faut agir pour protéger les jeunes semis :

Disposez des feuilles de salade et des demi pamplemousses retournés dans votre potager et inspectez-les chaque matin. Vous récupérerez les intruses que vous pourrez perdre au fond du jardin !

Les techniques que je vous propose ensuite sont plus cruelles:

Les limaces raffolent des flocons de son et d'avoine qu'elles engloutissent jusqu'à exploser ; disposez ces nourritures sur leur passage...

En version liquide, proposez leur de la bière ou du café au fond d'un bol, elles viendront naïvement s'y noyer.

Enfin, il existe en jardinerie des granulés Ferramol agréés en agriculture biologique, à base de phosphate de fer (naturellement présent dans le sol) qui coupent la faim de nos ennemies jusqu'à les faire mourir. Ce produit est inoffensif pour les animaux domestiques, comme pour la faune naturelle. La boite de 1 kg coûte 11.50 €.

Anne (responsable de la Pépinière des Serres de Bon Pain)